En 720 avant JC, Hésiode disait déjà : « Je n’ai aucun espoir pour l’avenir de notre pays, si la jeunesse d’aujourd’hui prend le commandement demain. Parce que cette jeunesse est insupportable, sans retenue, simplement terrible« . Pourtant, depuis ce temps, tant de belles choses ont fait surface… Et si la Jeunesse était finalement la richesse de demain ?

C’est l’histoire d’un père qui faisait part à son fils d’une idée de start-up qu’il aimerait créer. « Mais comment veux-tu faire ? C’est trop compliqué ! » disait-il. Je crois que c’est là que tout démarrait : « Trop compliqué, papa ? Tu verras ! »

Telle une petite graine que l’on avait enfoncée dans la terre et arrosée tous les jours, cette idée finissait par pousser. Ainsi, malgré la difficulté de réalisation que représentait le projet, 2 jeunes étudiants se laissèrent tenter par celui-ci.

Aujourd’hui, 3 jeunes étudiants de l’école Euridis Business School s’aventurent sur le terrain de l’entreprenariat. Bien que l’exaltation laisse souvent place à la désillusion, nous ne reculons devant rien et trouvons notre motivation dans l’histoire que nous souhaitons écrire.

« A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire » disait Corneille. Mais nous ne sommes pas présomptueux et irons jusqu’au bout de nos idées, aussi loin que la volonté nous portera.

Notre force c’est…

… le goût des choses bien faites…

Au-delà du dynamisme et de l’enthousiasme de notre équipe, nous ne souhaitons pas nous jeter dans la gueule du loup et suivons sagement les conseils de notre tortue bien-aimée : « Rien ne sert de courir, il faut partir à point ». 

… mais surtout l’audace !

Malgré l’absence de produit, notre équipe fait déjà la route de bureau en bureau, pour discuter de son projet avec des professionnels. Qu’avons-nous à perdre, sinon de l’essence ? 

Prosper Jolyot de Crébillon n’écrivait-il pas « La crainte fit les dieux, l’audace a fait les rois » ?

Mais quel est ce projet, bon sang ? !

Nous sommes désolés, mais où serait le plaisir si vous ne languissiez un peu ? Loin de nous l’idée de vouloir mystifier notre travail (quoique…), mais il faudra revenir régulièrement pour en savoir plus… 🙂

La première étape de prototypage a été franchie et nous avons besoin de toute votre attention pour la suite de notre aventure !

A la recherche d’investisseurs…

Bien que rien n’ait été dit, nous espérons que notre zèle ne vous a pas échappé et serions ravis de vous parler plus en détails de notre projet si vous souhaitiez investir dans la Jeunesse qui veut refaire le monde.

Nous vous ferons part de notre avancée sur les réseaux sociaux ! Alors n’hésitez pas à me suivre, ainsi que @Corentin Mancini et @Sébastien Bobilier. Par ailleurs, tous nos articles seront disponibles sur ce blog !

A très vite !

Publicités